Les Derniers Hommes

Les Derniers Hommes Hela nn l ancienne retroussa sa robe s agenouilla au bord de la cuve trempa l index dans l eau pendant quelques instants puis avec d infinies pr cautions l approcha de ses l vres rainur es Comme t

Hela nn l ancienne retroussa sa robe, s agenouilla au bord de la cuve, trempa l index dans l eau pendant quelques instants puis, avec d infinies pr cautions, l approcha de ses l vres rainur es Comme tous les sourciers, elle ne pouvait se fier qu son go t pour d tecter la pr sence ventuelle d ultra cyanure.Solman le boiteux, qui se tenait en arri re avec les apprentis,Hela nn l ancienne retroussa sa robe, s agenouilla au bord de la cuve, trempa l index dans l eau pendant quelques instants puis, avec d infinies pr cautions, l approcha de ses l vres rainur es Comme tous les sourciers, elle ne pouvait se fier qu son go t pour d tecter la pr sence ventuelle d ultra cyanure.Solman le boiteux, qui se tenait en arri re avec les apprentis, la vit effleurer de la pointe de la langue la pulpe de son doigt Le poison foudroyant des anguilles GM aurait pu la mer en une poign e de secondes Enfouie une cinquantaine de m tres sous terre, l eau r pandait une tenace odeur de chlore plut t bon signe et de rouille D imperceptibles secousses telluriques h rissaient sa surface noire balay e par les faisceaux des torches.Les quinze membres de la troupe s taient gliss s l un apr s l autre dans un anneau de b ton troit, raide, fissur , puis, bloqu s par un boulement trente m tres plus bas, ils avaient d gag le passage l aide de pioches, de pelles, et remont les gravats, la terre et les pierres dans les sacs en toile Le d blaiement des boyaux d acc s aux nappes phr atiques ou aux cuves artificielles tait l aspect le moins plaisant du travail de sourcier tant qu ils ne l avaient pas go t e, ils ne pouvaient pas savoir si l eau d tect e par les baguettes tait potable, et il leur arrivait souvent de tomber sur une nappe ou une cuve contamin e apr s avoir pass trois ou quatre jours entiers nettoyer u

  • [PDF] Read  Les Derniers Hommes : by Pierre Bordage
    294 Pierre Bordage
Les Derniers Hommes

  1. Pierre Bordage a grandi en Vend e Aimant le sport, il pratiquera pendant neuf ans le karat Il s inscrit en lettres modernes la facult de Nantes En 1975, au cours d un atelier d criture, il d couvre la science fiction avec notamment les Chroniques martiennes de Ray Bradbury.Il fera plusieurs voyages en Asie et pratiquera diff rents m tiers, dont celui de libraire pendant plusieurs ann es.En 1985, alors qu il habite dans le Gers, il crit son premier roman Les Guerriers du Silence qu aucune maison d dition n acceptera Il devient journaliste sportif, d m nage Paris o il rencontre en 1992 son premier diteur, Vaugirard, qui lui propose d crire le Cycle de Rohel le Conqu rant.L ann e suivante, il d couvre chez un petit diteur nantais, l Atalante, un ouvrage de l crivain am ricain Orson Scott Card, traduit par son ancien professeur de banjo, Patrick Couton Il leur propose alors Guerriers du Silence qui est accept Le livre est un succ s inattendu et re oit plusieurs prix litt raires, dont le Grand Prix de l Imaginaire, le Prix Julia Verlanger, le Prix Cosmos 2000Il publie les deux autres tomes de la trilogie, puis en 1998 Wang, couronn par l ph m re Prix de la Tour Eiffel et le premier volume d Abzalon, toujours chez L Atalante.En 2000, prim par le Prix Paul F val pour Les Fables de l Humpur, il met jour chez Librio le roman feuilleton en six pisodes Les Derniers hommes.L vangile du serpent et L Ange de l Ab me paraissent, en 2001, chez le Diable Vauvert.En 2008 Pierre Bordage innove de nouveau en s associant avec l entreprise mp3minutes pour produire un roman audio et vid o partir d un sc nario in dit Cette bande dessin e vid o s intitule Chroniques des Ombres, actuellement t l chargeable sur le web.Pierre Bordage s est install dans le sud est de la Loire Atlantique, Boussay, avec sa femme et ses deux enfants.Fin janvier 2009, sa femme d c de, victime d un accident de la route en Inde

340 Reply to “Les Derniers Hommes”

  1. L histoire partait bien malgr le style empes de l auteur H las, celle ci s tire, prend des consid rations pseudo mystiques Insupportable Pour la premi re fois, j ai saut des chapitres pour lire la fin, h las pr visible.


  2. Apocalyptic post WW3 messianic blah blah Competently written, unoriginal Good craftsman letting things flow without to omuch efforts Boring.



  3. Tr s bien crit malgr une ou deux maladresses par ci par l , mais je me suis un peu lass e de l intrigue et des personnages, peut tre parce que j ai mis tant de temps le lire.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *